Livraison Mondial Relay Offerte en France Métropolitaine dès 34,90€ -10% sur votre 1ère commande avec le code « BIENVENUE »
Livraison Mondial Relay Offerte en France Métropolitaine dès 34,90€ -10% sur votre 1ère commande avec le code « BIENVENUE »
Aide
Mon compte

Lactobacillus gasseri: équilibre et minceur

Les levures probiotiques et les ferments lactiques sont d’usage depuis des siècles pour reconstituer le microbiote, équilibrer le transit intestinal et stimuler les défenses immunitaires. Notre flore intestinale est en effet le siège de nombreuses réactions biochimiques, notamment liées aux bactéries probiotiques qui nous maintiennent en bonne santé et participent à notre équilibre au quotidien. 

Le rôle des probiotiques dans la gestion du poids

L'intérêt des probiotiques dans la composition corporelle est le résultat d'années de recherches et de décryptage de données encore impossibles à obtenir il y a 20 ans. Notre intestin renfermerait environ 100 fois plus de gènes que notre propre génome, et les milliards de bactéries probiotiques qui colonisent notre flore intestinale disposeraient d'une multitude de vertus pour le bien-être et la santé.

Ainsi, la recherche a pu identifier certaines souches pouvant affecter positivement la composition corporelle et ainsi aider à la perte de poids en rééquilibrant le microbiote intestinal.

Lactobacillus Gasseri de Terravita

Par exemple, l'administration de L-acidophilus La5, B.lacris et L-casei DN001 sous forme de yaourt à des patients en surpoids a montré une réduction de l'indice de masse corporel (IMC), du pourcentage de graisse et des taux de leptine (l'hormone de la faim). L'amélioration de tous ces marqueurs était encore plus prononcée si les personnes suivaient en parallèle un régime hypocalorique.

D'autres études randomisées ont pu démontrer qu'un mélange de bifidobactéries, lactobacilles et Streptococcus thermophilus pouvait significativement améliorer le profil lipidique sanguin en réduisant les triglycérides, le cholestérol total et la résistance à l'insuline.

Terravita vous recommande

Lactobacillus gasseri : la solution anti-surpoids ?

La recherche a pu observer que le microbiote d'une personne obèse était différent de celui d'une personne de poids normal. Certaines espèces de probiotiques sont présentes en quantité anormalement élevée, tandis que certaines souches ne sont pratiquement plus représentées.

Parmi ces souches trop discrètes dans le microbiote des personnes en surpoids, Lactobacillus gasseri, qui serait directement impliqué dans la gestion du poids, et plus spécifiquement de la graisse viscérale.

Des effets anti-obésité remarqués

Dans une étude randomisée en double aveugle réalisée au Japon en 2014, 12 hommes et 18 femmes en bonne santé âgés de 27 à 69 ans ont consommé deux préparations identiques à base de lait fermenté : une base de bactéries lactiques, du lait écrémé en poudre, de l'agar et du sucralose. Une préparation contenait du Lactobacillus gasseri (LG2055), l'autre non. Les résultats obtenus sur le groupe ayant consommé la préparation incluant le LG2055 démontrent une augmentation significative de l'excrétion fécale des graisses provenant de l'alimentation, et parallèlement une diminution de l'absorption de ces lipides.

L'analyse des résultats obtenus a permis de démontrer que la consommation de Lactobacillus gasseri pendant 12 semaines pouvait révéler des effets anti-obésité significativement marqués.

Dans une autre étude d'intervention en double aveugle, 87 adultes âgés de 33 à 63 ans (59 hommes et 28 femmes), ont consommé une mixture contenant du lait écrémé en poudre, des ferments lactiques (Streptococcus thermophilus et Lactobacillus delbrueckii ssp. bulgaricus), de l'agar et du sucralose pendant 12 semaines. Alternativement, ils ont consommé un mélange contenant Lactobacillus gasseri (LG2055) et un autre n'en contenant pas.

Après études de différents paramètres comme le poids corporel, l'indice de masse corporel (IMC) et des scans abdominaux, les chercheurs ont pu observer que les personnes qui avaient consommé le mélange contenant Lactobacillus gasseri avaient tous, à l'issue des 12 semaines de contrôle, perdu une quantité significative de graisse viscérale, de graisse sur la sangle abdominale ainsi que sur toutes les parties du corps.

Aussi, le groupe de contrôle actif a perdu du tour de taille, du tour de hanche et a vu son ratio taille/hanche nettement réduit, ainsi que son taux de masse grasse total. Enfin, les taux d'adiponectine ont augmenté dans le groupe de contrôle mais sont restés bas dans le groupe témoin.

À noter que l'adiponectine joue un rôle important dans la régulation du métabolisme des lipides et des glucides. Plus les taux sont bas, plus les risques de dérèglements métaboliques sont élevés car ils révèlent notamment une résistance marquée à l'insuline.

À l'issue de ces résultats, les chercheurs ont pu déclarer que le probiotique Lactobacillus gasseri pouvait réduire la graisse abdominale et viscérale, le poids corporel et les marqueurs généraux de l'obésité, suggérant une influence bénéfique de LG2055 sur les troubles métaboliques.

Quel rôle pour les probiotiques ?

Jeune femme qui forme un coeur avec ses mains sur son ventre

Le rôle des probiotiques sur la composition corporelle et la perte de poids est démontré par la recherche et l'usage de souches sélectionnées a pu apporter de nombreuses réponses et proposer des solutions efficaces pour lutter contre l'obésité et les troubles métaboliques.

Plus précisément, l'usage de Lactobacillus gasseri a pu réduire les marqueurs de l'obésité chez les personnes en surpoids, notamment sur la graisse abdominale et la graisse viscérale, le principal marqueur des troubles de la santé liés à l'embonpoint.

Point intéressant, les personnes étudiées ont perdu du poids et de la graisse sans modifier leur régime alimentaire. Les chercheurs ont ainsi pu déterminer le rôle de cette souche de bactérie dans le contrôle du poids, suggérant une efficacité encore plus poussée si la souche est employée en parallèle d'un régime équilibré et réduit en calories.

Sources

[i] R Ferrarese and others, 'Probiotics, Prebiotics and Synbiotics for Weight Loss and Metabolic Syndrome', 18.
[ii] Ferrarese and others.
[iii] Seung-Pil Jung and others, 'Effect of Lactobacillus Gasseri BNR17 on Overweight and Obese Adults: A Randomized, Double-Blind Clinical Trial', Korean Journal of Family Medicine, 34.2 (2013), 80 <https://doi.org/10.4082/kjfm.2013.34.2.80>.
[iv] Akihiro Ogawa and others, 'Lactobacillus Gasseri SBT2055 Suppresses Fatty Acid Release through Enlargement of Fat Emulsion Size in Vitro and Promotes Fecal Fat Excretion in Healthy Japanese Subjects', Lipids in Health and Disease, 14.1 (2015), 20 <https://doi.org/10.1186/s12944-015-0019-0>.
[v] Y Kadooka and others, 'Regulation of Abdominal Adiposity by Probiotics (Lactobacillus Gasseri SBT2055) in Adults with Obese Tendencies in a Randomized Controlled Trial', European Journal of Clinical Nutrition, 64.6 (2010), 636–43 <https://doi.org/10.1038/ejcn.2010.19>.