Livraison Mondial Relay Offerte en France Métropolitaine dès 34,90€ -10% sur votre 1ère commande avec le code « BIENVENUE »
Livraison Mondial Relay Offerte en France Métropolitaine dès 34,90€ -10% sur votre 1ère commande avec le code « BIENVENUE »
Aide
Mon compte

Les compléments alimentaires pour soulager les sensibilités du côlon

Les sensibilités du côlon se manifestent principalement par des crises spécifiques ou alternées qui affectent environ 11% de la population mondiale. Ballonnements, troubles du transit et de la digestion, douleurs abdominales ; les personnes qui en souffrent peuvent rencontrer des perturbations considérables dans leur vie sociale et professionnelle. Faisons le point sur les compléments alimentaires destinés à soulager ce trouble fonctionnel digestif très fréquent.

Un trouble répandu

L'intensité et la fréquence des désordres intestinaux chroniques sont mieux repérées et plus importantes qu'autrefois. Certains de ces troubles viennent perturber l'activité du système digestif pour évoluer en crises intenses à modérées, entrecoupées de périodes de rémission.

Ces affections concernent le plus souvent des personnes anxieuses et stressées. Les causes spécifiques de ces troubles ne sont pas connues et sembleraient multifactorielles.

Jeune femme souffrant de maux de ventre

Néanmoins, la plupart des individus concernés se rejoignent sur un point commun : celui d'une hypersensibilité de la sphère intestinale.

Quels compléments alimentaires pour soulager la sensibilité du côlon ?

Le psyllium blond

Les téguments des graines de psyllium blond (ispaghul) soulagent efficacement les inconforts intestinaux en augmentant le volume des selles, ce qui peut soulager la constipation, le ralentissement du transit, mais aussi les selles molles. Les mucilages qu'ils contiennent retiennent en effet l'eau des aliments et se transforment en gel visqueux dans le système digestif, ce qui contribue à donner une consistance dite normale aux selles, définie par la représentation graduée de l'échelle de Bristol.

Prendre une cuillère à café de psyllium blond matin et soir, à diluer dans un grand verre d'eau, de jus de fruits, dans une compote ou un yaourt. Veillez à bien vous hydrater en eau plate minérale tout au long de la journée. La posologie peut être augmentée, mais veillez à commencer par des dosages réduits afin de laisser votre système digestif s'habituer au psyllium.

La glutamine

La prise de glutamine pourrait être intéressante dans le cas des troubles intestinaux chroniques. Cet acide aminé, l'un des 20 acides aminés qui composent certaines protéines, joue un rôle important dans le maintien de l'intégrité de la paroi intestinale et dans l'immunité.

Une étude a montré que la supplémentation orale quotidienne de glutamine, à raison de 5 grammes trois fois par jour durant huit semaines, réduisait de manière significative le déclenchement des crises. La prise de glutamine participerait également à la régénération de la muqueuse intestinale et en favoriserait la cicatrisation.

Le 5-HTP

Cet acide aminé que l'organisme fabrique à partir du tryptophane, un autre acide aminé présent dans les aliments protéinés, pourrait intervenir dans la régulation du transit intestinal lent selon des chercheurs de l'Université de Columbia. Un tube digestif paresseux pourrait être associé chez certaines personnes à une carence en sérotonine, dont le 5-HTP est le précurseur, dans les neurones de l'intestin et dans les neurones du cerveau. Ceci expliquerait pourquoi un transit lent s'accompagne souvent de troubles anxieux.

On trouve principalement le 5-HTP dans le griffonia.

Prenez une à deux gélules par jour avec un verre d'eau, de préférence le soir, deux heures avant le coucher.

Terravita vous recommande

Les probiotiques

Ces micro-organismes vivants permettent de restaurer temporairement le microbiote en s'intégrant à la flore déjà existante pour la renforcer. Leur action ciblée permet aux bonnes bactéries de prendre le dessus sur les mauvaises bactéries, ce qui entraîne un bénéfice dans le cas des maux de ventre chroniques.

Choisissez des probiotiques sous forme micro-encapsulée, qui enveloppe les substances sous une fine couche lipidique protectrice pour maintenir intactes leurs propriétés.

Prenez une à deux gélules par jour, à jeun, avec un verre d'eau.

Les superaliments indispensables pour soulager le côlon

  • La phytothérapie : psyllium blond, aloe vera, levure de bière vivante
  • Les oligo-éléments : magnésium bisglycinate
  • Les acides aminés : glutamine, 5-HTP

La levure de bière vivante

La levure de bière vivante et active dispose de propriétés probiotiques naturelles très intéressantes pour participer à la régénération du microbiote. Issue du champignon Saccharomyces cerevisiae, cette source remarquable de vitamines, minéraux, protéines et oligo-éléments intervient dans la bonne régulation du transit intestinal.

Prendre 2 à 4 comprimés par jour avec un verre d'eau au cours des repas.

L'aloe vera

Une méta-analyse de 151 patients concernés par l'hypersensibilité intestinale a montré une amélioration des troubles chez les personnes qui ont ingéré de la pulpe d'aloe vera. L'aloe vera soulagerait ainsi, à court terme, les désagréments intestinaux sans effets indésirables.

Choisissez de préférence un gel d'aloe vera très pur, non issu de poudres, issu de feuilles fraîches et biologiques.

Prenez 2 cuillères à soupe pures ou diluées dans un jus de fruit, avant les repas et en cure de trois semaines renouvelables.

Le magnésium bisglycinate

Le magnésium se fait rare dans l'alimentation. Or, son rôle est fondamental au bon fonctionnement de l'organisme, et de l'intestin en particulier. Un déficit altèrerait l'équilibre du microbiote, tandis que la prise de suppléments biodisponibles permettrait de réguler légèrement la biodiversité gastro-intestinale.  

Choisissez une forme bisglycinate, douce pour l'intestin et la plus biodisponible et la plus assimilable.

Prenez 1 gélule à chaque repas principal avec un verre d'eau ou 3 gélules au dîner avec un verre d'eau.

Un lien avec la diététique

La relation entre la prise d'un aliment précis ou d'une famille d'aliments peut intervenir dans la survenue des troubles digestifs.

Ce phénomène pourrait être dû à des réactions immunitaires à certains aliments : sensibilité aux édulcorants, au lactose, alimentation trop riche en protéines, etc.

Dans ce cas, un régime de diminution drastique, voire une exclusion, est souvent efficace.

Jeune femme cuisinant un plat équilibré

Aussi, l'usage d'enzymes digestives peut se révéler salvateur, ces dernières pouvant dégrader tous les aliments, dont la lactase, un allergisant notoire.

Conclusion

Certains compléments alimentaires peuvent contribuer à un soulagement temporaire et à un rééquilibrage de la sphère intestinale. Ils sont à consommer dans le cadre d'une alimentation saine et équilibrée. Ces troubles n'entraînent pas de complications à long terme et n'augmentent pas le risque de développer d'autres troubles associés. Toutefois, chez les personnes qui en souffrent, une visite médicale s'impose en cas de non amélioration ou d'aggravation. Certaines mesures diététiques, ainsi que des techniques de gestion du stress, d'hypnothérapie ou d'acupuncture peuvent venir compléter la prise des compléments alimentaires pour réduire la fréquence et l'intensité des crises.

Sources

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26269668/
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/29682542/
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31652531/
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26900287/
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30153721/
https://journals.plos.org/plosbiology/article?id=10.1371/journal.pbio.3001070
https://www.gastrojournal.org/article/S0016-5085(19)36715-0/fulltext
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/16918724/