Livraison Mondial Relay Offerte en France Métropolitaine dès 34,90€ -10% sur votre 1ère commande avec le code « BIENVENUE »
Livraison Mondial Relay Offerte en France Métropolitaine dès 34,90€ -10% sur votre 1ère commande avec le code « BIENVENUE »
Aide
Mon compte

Pourquoi faut-il boire davantage pour éliminer la rétention d'eau ?

L’eau absorbée dans le corps humain suit un parcours très précis, mais il arrive que l’équilibre de sa répartition soit perturbé. Dans ce cas, l’eau reste piégée dans les tissus et provoque un gonflement temporaire désagréable : on parle alors de rétention d’eau. Dans cet article, nous vous expliquons pourquoi, en plus des solutions possibles comme l’usage de compléments alimentaires drainants, il est important de boire plus d’eau pour éliminer la rétention d’eau.

Qu'est-ce que la rétention d'eau ?

La rétention d'eau, que le corps médical appelle œdème, est une accumulation excessive d'eau dans les tissus.

Gravité oblige, on l'observe principalement au niveau des mains, des bras, des pieds, des chevilles et des jambes.

Ces gonflements s'accompagnent d'une sensation de lourdeur, d'une prise de poids et parfois de cellulite chez les femmes.

Jeune femme qui fait de la rétention d'eau

On considère la rétention d'eau comme un « dysfonctionnement » purement vasculaire lié à une perméabilité excessive des vaisseaux, qui prend son origine dans une mauvaise circulation sanguine : l'organisme stocke ce qu'il devrait éliminer au fur et à mesure.

Attention, la rétention d'eau est à distinguer de la cellulite.

Quelles sont les causes de la rétention d'eau ?

Les causes sont nombreuses et varient selon les personnes.

L'une des principales causes concerne une trop grande consommation de sel. Le sel retient l'eau dans les tissus et empêche sa bonne élimination. Or, la consommation atteint 9 grammes en moyenne par jour, quand 5 grammes sont préconisés par l'Organisation Mondiale de la Santé.

La sédentarité prolongée (position assise ou debout statique observée sur une longue période) peut avoir un rapport direct avec le développement de la rétention d'eau.

On connaît également d'autres facteurs déclencheurs :

  • Un chamboulement hormonal : la grossesse, la ménopause et la période avant l'arrivée des règles
  • Une mauvaise alimentation : trop riche en sel, graisses trans et aliments sucrés
  • Certains traitements médicamenteux
  • La pilule contraceptive
  • Certains troubles de la thyroïde
  • Certains troubles attribués aux sphères cardiaque, rénale et pulmonaire
  • Une chaleur excessive
  • Une mauvaise circulation sanguine
  • Le manque d'exercice physique.

Pourquoi boire davantage aide-t-il à réduire la rétention d'eau ?

Cela peut sembler paradoxal, mais boire de l'eau aide à réduire la rétention d'eau ! 

À l'origine, la rétention d'eau provient d'un dérèglement du système de filtration et de réabsorption de l'eau dans le corps. Boire plus que de coutume va permettre de relancer ce système et d'évacuer l'eau infiltrée et piégée dans les tissus. À l'inverse, la déshydratation (même légère), va empêcher son bon fonctionnement et enclencher un processus de stockage.

Il est donc important d'augmenter ses apports hydriques pour obtenir un drainage des tissus qui éliminera les excès d'eau, de sels et de toxines via l'urine et la transpiration, tout en maintenant un bon flux sanguin et une stimulation du système lymphatique.

Quoi boire ?

De l'eau plate d'abord

Buvez de l'eau plate peu minéralisée pour ne pas fatiguer les reins à hauteur, idéalement, de l'équivalent de 3% de votre poids corporel (environ 2,5 à 3 litres par jour).

De préférence à petites gorgées tout au long de la journée et en-dehors des repas pour ne pas perturber la digestion.

Jeune femme qui tient un

Le coup de pouce des plantes diurétiques

En parallèle de l'eau de boisson, vous pouvez boire des infusions de plantes dites diurétiques, parmi lesquelles :

Ajoutez des aliments riches en eau

Augmentez votre consommation des végétaux suivants, parmi les plus riches en eau : l'artichaut, le choux, l'asperge, la pastèque, le concombre, la carotte et la laitue.

Terravita vous recommande

D'autres bons réflexes à adopter

Éliminer l'excédent d'eau repose sur un ensemble de mesures diététiques et hygiéniques. Combinez-les avec les mesures citées plus haut pour multiplier vos chances d'en venir à bout :

  • Réduisez, voire évitez de consommer de l'alcool
  • Les protéines sont importantes pour assurer la bonne réabsorption de l'eau des tissus vers les vaisseaux sanguins : misez sur les viandes blanches, les poissons et les fruits oléagineux
  • Effectuez des mouvements de jambes réguliers pour stimuler la circulation sanguine ; évitez de les croiser l'une sur l'autre
  • Évitez les charcuteries
  • Marchez au moins trente minutes par jour
  • Évitez les vêtements trop serrés.

Conclusion

Lutter contre la rétention d'eau n'est pas chose aisée, d'autant que tous les organismes ne sont pas égaux face à ce phénomène. Persévérez et n'hésitez pas à consulter votre médecin si les effets devaient se prolonger sans amélioration malgré l'application de ces conseils.

Le drainage lymphatique à la rescousse

Le drainage lymphatique est une solution fort efficace dans la prise en charge de la rétention d'eau. On distingue le drainage passif, réalisé par un spécialiste au travers d'un massage spécifique et le drainage actif, qui intervient à la suite d'une activité physique de type natation. Pour observer des résultats durables, il est nécessaire de cumuler les drainages et d'être régulier.

Du sel d'Epsom détoxifiant

Le sel d'Epsom (sulfate de magnésium) possède des propriétés détoxifiantes l'aidant à limiter la rétention d'eau et la cellulite. Vous pouvez l'utiliser en bain corporel, à raison de 3 à 4 cuillères à soupe de sel dans l'eau du bain. Se laver puis se rincer après le bain. On le trouve en pharmacie et en magasin bio.

Sources

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31443311/