Livraison Mondial Relay Offerte en France Métropolitaine dès 34,90€ -10% sur votre 1ère commande avec le code « BIENVENUE »
Livraison Mondial Relay Offerte en France Métropolitaine dès 34,90€ -10% sur votre 1ère commande avec le code « BIENVENUE »
Aide
Mon compte

Comment couper la faim ?

Vous aimeriez mieux réguler votre appétit, contrôler vos fringales, adopter de meilleures habitudes pour éviter de manger à n’importe quelle heure tout ce qui vous tombe sous la main ? Voici nos parades pour déjouer la faim et acquérir les bons réflexes pour ne pas grignoter entre les repas.

Avez-vous vraiment faim ?

Il est intéressant de prendre tout d’abord quelques instants pour sonder vos ressentis avant de passer à l’action. Est-ce de la faim ou juste l’envie de grignoter ? Identifiez les symptômes de votre « vraie faim ». Elle se manifeste par des gargouillis, une sensation de creux à l’estomac, une baisse d’énergie, ou un début de mal de tête. Celle-ci sera résolue par un encas équilibré. Si vous sentez l’envie de manger pour combler une émotion négative (contrariété, ennui, stress, etc), votre faim ressemble davantage à une faim émotionnelle. Faites une pause, changez d’air, libérez votre émotion par divers moyens bienfaisants, tels que l’exercice physique ou la respiration en conscience. Envisagez aussi une thérapie comportementale très bénéfique dans les cas de compulsions alimentaires.

Il convient également d’être sensible à deux mécanismes :

  • Le mécanisme de rassasiement (le cerveau est informé que l’estomac est « plein »)
  • La sensation de satiété, qui se produit hors des repas et empêche d’avoir faim.

Comment réduire son appétit ?

Un petit-déjeuner protéiné : consommer des protéines dès le matin apporte une bonne satiété jusqu’au déjeuner tout en régulant la glycémie de la journée. Préférez deux tranches de pain complet associées à un œuf dur ou jaune coulant, du fromage de brebis ou de la purée d’oléagineux (amandes, cajou, pistaches, etc). Vous pouvez ajouter un apport en fibres avec un fruit frais pour compléter l’équilibre du repas. Ce type de petit-déjeuner bénéficie d’un index glycémique raisonnable tout en apportant de bons lipides. Il aide également à maintenir l’équilibre dopamine-sérotonine, les neurotransmetteurs de la sérénité et de l’humeur.

Petit déjeuner protéiné

Une hydratation continue : bien s’hydrater tout au long de la journée trompe la faim en remplissant l’estomac en plus de nourrir les cellules de votre corps. L’idéal consiste à boire entre 2,5 et 3 litres d’eau minérale par jour en moyenne.

Du magnésium en renfort : un apport en magnésium peut s’avérer nécessaire en cas de déficit. Ce minéral peut réduire la faim, notamment dans les cas de fatigue et de stress. Il se place au cœur du processus de transformation des calories des aliments en énergie pour la cellule. Envisagez du chocolat noir à un dosage minimum de 70% de cacao ou un complément alimentaire d’apport en magnésium biodisponible juste avant d’avoir envie de craquer.

Misez sur l’organisation : planifiez les repas de la semaine et établissez votre liste de courses en conséquence. Prévoyez l’achat d’aliments rassasiants comme des légumes (tomates cerises, concombre, radis, etc), que vous préparerez au préalable avant de les stocker au frais dans des boîtes sous-vide pour préserver leurs vitamines.

Terravita vous recommande

Les vertus végétales : l’ispaghul, ou psyllium, réduit de manière considérable la faim par le biais de ses fibres tout en luttant contre les triglycérides et le cholestérol. Le tubercule de konjac contient des fibres ayant la capacité d’absorber au moins soixante fois leur poids en eau, ce qui augmente la sensation de satiété. Le griffonia, originaire d’Afrique de l’Ouest, est une légumineuse dont les graines contiennent un précurseur de la sérotonine, le 5-http. Il aide à mieux contrôler les pulsions sucrées.

Le griffonia est une légumineuse qui aide à mieux contrôler les pulsions sucrées.

Les bons réflexes coupe-faim

  • Des protéines animales ou végétales dès le matin
  • Une hydratation continue
  • Une collation saine en cas de petit creux
  • Du magnésium
  • Les gélules « Coupe-faim » du Laboratoire Terravita

Les gélules "Coupe-faim" contiennent des principes actifs naturels comme :

  • Le Garnicia cambogia qui aide au contrôle du poids et à réduire la sensation de faim
  • Le griffonia pour réduire les envies de sucre
  • La caféine concentrée pour enclencher une action thermogénique.

Ce régulateur d’appétit 100% naturel empêche également la formation de nouvelles graisses.

Prévoir une collation saine : si vous avez un petit creux, la collation de 17 heures est idéale pour savourer un fruit frais (une pomme par exemple), une poignée d’oléagineux (amandes, noix de cajou, noisettes, noix de pécan, etc.), deux carrés de chocolat noir ou deux biscuits maison peu sucrés. Ces aliments sont riches en tryptophane et en magnésium. Ils sont très bien tolérés par l’organisme selon les principes de la chrononutrition, car les sécrétions digestives du pancréas sont plus importantes à l’heure du goûter, à condition d’avoir faim ! Si vous n’avez pas faim, le corps stockera les calories au lieu de les utiliser.

Collation saine

Couper la sensation de faim en consommant des fibres et des protéines en en-cas est le meilleur moyen pour ne pas déstabiliser votre métabolisme. Les fibres ont la capacité de gonfler dans l’estomac en retenant l’eau et d’augmenter le volume des selles, tandis que les protéines rassasient tout en fournissant de l’énergie sans impacter la glycémie.

Sources

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4258944/

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/22142813/