Livraison Mondial Relay Offerte dès 44,90€ -10% sur votre 1ère commande avec le code « BIENVENUE »
Livraison Mondial Relay Offerte dès 44,90€ -10% sur votre 1ère commande avec le code « BIENVENUE »
Aide
Mon compte

Comment limiter la prise de poids pendant les fêtes ?

Comment ne pas prendre trop de poids pendant les fêtes ?

Les réveillons de Noël et de la Saint Sylvestre ont lieu à une semaine d'intervalle et signent pour nombre d'entre nous une période privilégiée et festive où une quantité importante d'aliments est absorbée et où la consommation d'alcool est quasi inévitable. 


Petits fours, foie gras, plat principal, fromages, dessert et flûtes de champagne se succèdent et mettent le système digestif à rude épreuve. Dans le même temps, le stockage des calories sous forme de graisse est à son paroxysme. 


Voici quelques conseils et astuces pour limiter les dégâts et éliminer plus facilement les excès des fêtes.

Les capteurs de calories en question

À utiliser sous forme de compléments alimentaires, les capteurs de calories sont véritablement les alliés des périodes festives. Entièrement naturels, ils agissent en captant une partie des graisses directement dans l'estomac et en ralentissant l'absorption des sucres dans le sang. Une partie des graisses provenant des aliments est donc évacuée sans être absorbée, et l'impact des glucides sur la glycémie et l'insuline beaucoup moins important.


Ils sont généralement composés de chitosan, une fibre qui peut capter les graisses et les évacuer par les intestins. De nopal aussi, une variété de cactus très riche en fibres, qui peut capter jusqu'à 30% des graisses alimentaires et ralentir le passage des glucides dans le sang. Certains composés, comme la phaséolamine présente dans le haricot blanc, peuvent empêcher la digestion et l'absorption des glucides. 


Ces compléments alimentaires sont efficaces pour réduire l'apport calorique, notamment lorsque l'on est face à un repas très copieux. Toutefois, il n'est pas conseillé de les utiliser sur le long terme car ils peuvent aussi empêcher l'absorption de certaines vitamines. Gardez-les sous le coude pour les repas de réveillons et autres évènements caloriques qui pourraient avoir lieu dans l'année, pour une utilisation ponctuelle. 

Comment sauver son tour de taille pendant les fêtes ?

La prise de poids est préjudiciable pour l'esthétique du corps, mais également pour la santé. La graisse abdominale plus particulièrement, car elle perturbe l'activité des organes de la cavité abdominale, dont le pancréas.


Les graisses qui se logent entre les organes sont les principaux éléments perturbateurs de la glycémie, car ils encouragent la résistance à l'insuline. 


Pour limiter la formation de graisse viscérale, Lactobacillus gasseri fait l'unanimité parmi les scientifiques. Sans modifier leur régime alimentaire, les personnes qui ont pris des suppléments de l-gasseri ont toutes réduit leur indice de masse corporelle (IMC), leur tour de taille, leur poids global et leur quantité de graisse viscérale.

L'action des probiotiques

L'action bénéfique des probiotiques et de la santé de la flore intestinale sur le contrôle du poids ne fait plus aucun débat. Les personnes qui ont un microbiote sain prennent moins de poids et en perdent plus facilement que les personnes souffrant de dysbiose. 


Surtout, les personnes disposant d'une bonne quantité de la souche l-gasseri dans leur intestin contrôlent plus facilement leur poids. 


Pour limiter la prise de poids et le stockage des graisses abdominales, prenez un supplément de l-gasseri environ une semaine avant les fêtes et faites durer le programme jusqu'à une semaine après les festivités. 

Nos petites astuces: comment ne pas prendre trop de poids après un excès ?

Les repas de fêtes peuvent plus ou moins impacter le poids corporel selon les personnes. Pour limiter au mieux les dégâts, suivez ces quelques conseils simples:


  • Commencez vos repas par des fibres. Manger de la salade ou une belle portion de légumes en début de repas ralentit le passage des sucres dans le sang et peut capter une partie des graisses alimentaires. Le psyllium peut également être utile pour augmenter la teneur en fibre d'un repas. Il se présente sous forme de poudre qui gonfle au contact de l'eau. Il la la particularité d'être très doux pour les intestins, il équilibre le transit et coupe efficacement la faim. 

  • Après les fibres, mangez des protéines, et de préférence d'origine animale. Les protéines activent la libération d'hormones qui régulent l'appétit, elles n'impactent pas la glycémie et activent le métabolisme

  • Ne buvez pas trop pendant les repas. Buvez avant, une heure et demi après, mais limitez-vous à deux verres pendant le repas. Une abondance de liquide dans le bol alimentaire dilue les sucs gastriques et alourdit la digestion, favorise une rétention d'eau plus importante et la distension de la sangle abdominale.

  • Évitez les aliments et boissons évitables. La peau de la dinde, la deuxième part de dessert ou le jus de fruit peuvent facilement être évités sans frustration et vous faire économiser une bonne quantité de sucres et de calories inutiles.

  • Faites une balade digestive après chaque gros repas. Non seulement la marche facilite la digestion, mais elle permet également aux cellules d'absorber plus de glucose, ce qui peut aider à mieux équilibrer la glycémie. Vous lancer sur une piste de danse vous apportera les mêmes bénéfices. 


La glycémie: pourquoi est-elle aussi importante pour le contrôle du poids ?

Vous avez sans doute remarqué qu'il est souvent mention de la glycémie dans les paragraphes précédents. Elle correspond à la quantité de glucose présent dans le sang à un moment précis. 


Contrôler sa glycémie est indispensable pour rester à l'abris du surpoids et de l'obésité car l'insuline (l'hormone transporte le glucose dans les cellules) est aussi responsable du stockage des graisses dans les adipocytes. Il est donc primordial, pour rester dans une bonne tranche de poids, de surveiller ses apports en glucides de façon à conserver des taux d'insuline bas et stables sur la durée. 

Quel est l'impact sur notre organisme ?

La nature des glucides que l'on ingère, ainsi que les aliments qui les accompagnent peuvent modifier la réponse du corps et la production d'insuline. 


  • Plus les sucres sont simples, c'est à dire qu'ils sont composé de une ou deux molécules, plus ils sont rapidement absorbés.
  • Plus les glucides sont complexes, donc composés de plus de 2 molécules, plus ils sont absorbés lentement.
  • Plus la quantité de sucres rapides est importante, plus le pancréas produit d'insuline.
  • Plus le pancréas est stimulé dans le temps, moins son activité est efficace. Avec le temps, soit il ne fabrique plus assez d'insuline, soit les cellules ne la captent plus correctement. 
  • La résistance à l'insuline, bien au-delà du surpoids, encourage l'apparition de conditions de santé graves impactant la longévité et la qualité de vie. 


Pour éviter les pics de glycémie et des variations trop importantes des taux d'insuline, il est important de toujours privilégier les fibres, les protéines et les graisses saines lors des repas. Les glucides devraient idéalement être consommés en fin de repas, et surtout jamais seuls. 

Des ingrédients naturellement efficaces

Pour un repas de fêtes, où l'on ne peut pas forcément contrôler l'ordre des plats, certains ingrédients naturels peuvent réduire l'impact des sucres :


  • Le chrome, un oligo-élément essentiel pour l'équilibre de la glycémie,
  • La cannelle, une épice qui augmente la sensibilité à l'insuline,
  • Le vinaigre de cidre, qui ralentit la vidange gastrique et l'absorption des sucres,
  • Le kéfir, le yaourt, le kimchi ou autres sources de probiotiques, qui améliorent la sensibilité à l'insuline,
  • L'orange ou le pamplemousse, des agrumes riches en naringine, un flavonoïde aux propriétés hypoglycémiantes.


L'équipe de Terravita te recommande

Profitez des fêtes sans culpabilité !

En suivant quelques recommandations simples comme placer ses aliments dans le bon ordre, maintenir sa flore intestinale en bonne forme et s'aider de quelques ingrédients naturels, vous pouvez traverser la période des fêtes à moindre mal. 


N'oubliez pas qu'une alimentation équilibrée et variée tout au long de l'année est votre passeport pour une meilleure santé et un meilleur contrôle de votre poids. 


Pratiquez une activité sportive au moins 3 fois par semaine, priorisez les fibres et les protéines dans votre alimentation et soignez la qualité de votre sommeil pour garder la ligne sans frustration. 


Si vous adoptez un mode de vie sain tout au long de l'année, vous n'aurez jamais plus à vous soucier des conséquences d'un repas de fêtes sur votre tour de taille. 

Bibliographie

  • Richter EA, Sylow L, Hargreaves M. Interactions between insulin and exercise. Biochem J. 2021 Nov 12;478(21):3827-3846. 
  • Moraru C, Mincea MM, Frandes M, Timar B, Ostafe V. A Meta-Analysis on Randomised Controlled Clinical Trials Evaluating the Effect of the Dietary Supplement Chitosan on Weight Loss, Lipid Parameters and Blood Pressure. Medicina (Kaunas). 2018 Dec 12;54(6):109. 
  • Kim J, Yun JM, Kim MK, Kwon O, Cho B. Lactobacillus gasseri BNR17 Supplementation Reduces the Visceral Fat Accumulation and Waist Circumference in Obese Adults: A Randomized, Double-Blind, Placebo-Controlled Trial. J Med Food. 2018 May;21(5):454-461.
  • Havel PJ. A scientific review: the role of chromium in insulin resistance. Diabetes Educ. 2004;Suppl:2-14. PMID: 15208835.
  • Qin, B., Panickar, K. S., & Anderson, R. A. (2010). Cinnamon: Potential Role in the Prevention of Insulin Resistance, Metabolic Syndrome, and Type 2 Diabetes. Journal of Diabetes Science and Technology, 4(3), 685–693.
  • Hua Y, Clark S, Ren J, Sreejayan N. Molecular mechanisms of chromium in alleviating insulin resistance. J Nutr Biochem. 2012 Apr;23(4):313-9.
  • Soemarie YB, Milanda T, Barliana MI. Fermented Foods as Probiotics: A Review. J Adv Pharm Technol Res. 2021 Oct-Dec;12(4):335-339.
  • Chan M, Baxter H, Larsen N, Jespersen L, Ekinci EI, Howell K. Impact of botanical fermented foods on metabolic biomarkers and gut microbiota in adults with metabolic syndrome and type 2 diabetes: a systematic review protocol. BMJ Open. 2019 Jul 30;9(7):e029242.
  • Aruoma OI, Landes B, Ramful-Baboolall D, Bourdon E, Neergheen-Bhujun V, Wagner KH, Bahorun T. Functional benefits of citrus fruits in the management of diabetes. Prev Med. 2012 May;54 Suppl:S12-6.
  • Ostadrahimi A, Taghizadeh A, Mobasseri M, Farrin N, Payahoo L, Beyramalipoor Gheshlaghi Z, Vahedjabbari M. Effect of probiotic fermented milk (kefir) on glycemic control and lipid profile in type 2 diabetic patients: a randomized double-blind placebo-controlled clinical trial. Iran J Public Health. 2015 Feb;44(2):228-37. PMID: 25905057; PMCID: PMC4401881.