Livraison Mondial Relay Offerte en France Métropolitaine dès 34,90€ -10% sur votre 1ère commande avec le code « BIENVENUE »
Livraison Mondial Relay Offerte en France Métropolitaine dès 34,90€ -10% sur votre 1ère commande avec le code « BIENVENUE »
Aide
Mon compte

Les bénéfices de l'acide hyaluronique pour la peau

Le relâchement cutané est une réalité cruelle qui résulte de deux facteurs : le vieillissement cutané inné, qui est programmé dans notre horloge biologique, et celui que l’on acquiert à force d’expositions au soleil, aux polluants, ou plus globalement au stress oxydatif. Pour ralentir ce processus et améliorer l’aspect de la peau, l’acide hyaluronique s’inscrit en tête de liste des composés les plus prometteurs. Il doit son immense popularité à ses bénéfices reconnus dans les thérapies anti-âge et est couramment utilisé pour combler et réduire la profondeur des rides, repulper la peau et réduire visiblement les signes de l’âge.

L'hydratation de la peau : le rôle clé de l'acide hyaluronique

L'acide hyaluronique est une molécule centrale dans l'hydratation de la peau. Il s'agit d'un glycosaminoglycane (GAG), un polysaccharide visqueux capable de retenir de grandes quantités d'eau. Présent dans certains tissus et fluides comme les yeux ou le liquide synovial, il se concentre essentiellement dans la peau, qui produit et stocke 50% de notre acide hyaluronique.

Le rôle de l'acide hyaluronique est d'hydrater et lubrifier la peau et les articulations, ainsi que de constituer une structure pour la formation des vaisseaux sanguins et, surtout, la migration des fibroblastes.

Jeune femme qui s'hydrate le visage

Les fibroblastes sont des cellules produites dans le derme qui produisent les composants indispensables à la matrice extracellulaire (comme le collagène et l'élastine).

La recherche a longtemps priorisé ses études sur les différentes couches de la peau : l'épiderme, le derme et l'hypoderme. Plus récemment, on a pu observer le rôle capital de certains composés dans la production et le maintien de la structure de la peau :  les molécules de la matrice extracellulaire, ou ECM. Ces molécules, qui se trouvent entre les cellules de la peau et en assurent sa structure et son élasticité, sont principalement composées d'acide hyaluronique.

Terravita vous recommande

L'acide hyaluronique contre le vieillissement cutané

Le vieillissement de la peau est programmé par nature, mais certains facteurs peuvent accélérer ce processus : les rayons ultra-violets, les polluants, ou plus généralement l'exposition aux radicaux libres. On parle alors de vieillissement prématuré de la peau. Les cellules non différenciées ne parviennent plus à se transformer en fibroblastes, notamment parce que la production d'acide hyaluronique n'est plus suffisante.

Les effets anti-âge de l'acide hyaluronique

Les dermatologues emploient depuis des décennies l'acide hyaluronique par voie topique ou sous-cutanée pour combler les rides et repulper la peau. Les crèmes et lotions anti-âges sont ainsi couramment utilisées pour réduire les effets du vieillissement cutané en participant au maintien de l'hydratation de la peau. Mais, depuis quelques années, l'usage de l'acide hyaluronique en gélules ou comprimés se popularise. En effet, on a pu observer que, malgré une masse moléculaire élevée, l'acide hyaluronique atteignait avec efficacité ses cellules cibles lorsqu'il était absorbé par voie orale.

Dans plusieurs études randomisées en double aveugle, les chercheurs ont pu observer une réduction de la sécheresse cutanée après seulement 3 semaines de supplémentation à 120 mg par jour, suggérant que l'acide hyaluronique disposait d'une grande efficacité à des dosages réduits. Des résultats plus prononcés sur la réduction de la profondeur des rides ont été observés à des dosages de 240 mg suivis sur 6 semaines. Le cycle de la peau durant 28 jours, les effets de l'acide hyaluronique absorbé durant l'étude se sont poursuivis pendant 2 semaines après la fin de la période de supplémentation. Enfin, aucun cas de toxicité n'a été récencé durant ces études, même à des dosages de plus de 400 mg par jour sur des durées allant jusqu'à 12 mois.

L'absorption orale d'acide hyaluronique a donc permis d'obtenir des résultats flagrants à des doses comprises en 120 et 240 mg par jour, sur des périodes allant de 3 à 6 semaines :

  • Sur l'amélioration de l'élasticité de la peau
  • Sur la réduction des rides et ridules
  • Sur la réduction des irritations de la peau

Quels suppléments d'acide hyaluronique pour une peau repulpée ?

L'acide hyaluronique peut être extrait de carcasses de poulet, ou bien reconstitué en laboratoire par un procédé de fermentation bactérienne. Selon les études de biodisponibilité, les deux sources sont aussi efficaces l'une que l'autre. Par ailleurs, l'acide hyaluronique utilisé dans les compléments alimentaires provient le plus souvent de fermentation bactérienne (hyaluronate de sodium).

Collagène Marin de Terravita

Il peut également être enrichi d'ingrédients spécifiques au maintien de l'élasticité de la peau comme :

  • Le collagène marin, qui assure élasticité et hydratation des couches de la peau et encourage la production d'élastine et de fibrilline.
  • La vitamine C, qui intervient dans la synthèse du collagène.
  • Des anti-oxydants, qui piègent les radicaux libres et protègent la peau contre le stress oxydatif.

L'acide hyaluronique n'a pas fini de surprendre et de convaincre tant ses effets sur la tonicité et la fermeté de la peau sont soutenus par la science, mais aussi les faits : l'usage d'acide hyaluronique réduit visiblement les effets du vieillissement cutané et participe à redonner élasticité et hydratation à la peau. Il est efficace employé seul et à des doses relativement faibles, et son efficacité peut être optimisée avec des composés comme le collagène, les phytocéramides, l'élastine ou des antioxydants comme le zinc, la vitamine C ou la coenzyme Q10.

Pour en obtenir les meilleurs bénéfices, utilisez votre acide hyaluronique en cures de 6 semaines renouvelables plusieurs fois dans l'année et n'hésitez pas à le compléter avec des crèmes et lotions anti-âge.

Sources

Ganceviciene, Ruta, Aikaterini I. Liakou, Athanasios Theodoridis, Evgenia Makrantonaki, et Christos C. Zouboulis. « Skin Anti-Aging Strategies ». Dermato-Endocrinology 4, no 3 (juillet 2012): 308‑19. https://doi.org/10.4161/derm.22804.

Kawada, Chinatsu, Takushi Yoshida, Hideto Yoshida, Ryosuke Matsuoka, Wakako Sakamoto, Wataru Odanaka, Toshihide Sato, et al. « Ingested Hyaluronan Moisturizes Dry Skin ». Nutrition Journal 13, no 1 (décembre 2014): 70. https://doi.org/10.1186/1475-2891-13-70.

Oe, Mariko, Seigo Sakai, Hideto Yoshida, Nao Okado, Haruna Kaneda, Yasunobu Masuda, et Osamu Urushibata. « Oral Hyaluronan Relieves Wrinkles: A Double-Blinded, Placebo-Controlled Study over a 12-Week Period ». Clinical, Cosmetic and Investigational Dermatology Volume 10 (juillet 2017): 267‑73. https://doi.org/10.2147/CCID.S141845.

Papakonstantinou, Eleni, Michael Roth, et George Karakiulakis. « Hyaluronic Acid: A Key Molecule in Skin Aging ». Dermato-Endocrinology 4, no 3 (juillet 2012): 253‑58. https://doi.org/10.4161/derm.21923.

Simpson, Russell M.L., Soma Meran, David Thomas, Philip Stephens, Timothy Bowen, Robert Steadman, et Aled Phillips. « Age-Related Changes in Pericellular Hyaluronan Organization Leads to Impaired Dermal Fibroblast to Myofibroblast Differentiation ». The American Journal of Pathology 175, no 5 (novembre 2009): 1915‑28. https://doi.org/10.2353/ajpath.2009.090045.