Livraison Mondial Relay Offerte en France Métropolitaine dès 34,90€ -10% sur votre 1ère commande avec le code « BIENVENUE »
Livraison Mondial Relay Offerte en France Métropolitaine dès 34,90€ -10% sur votre 1ère commande avec le code « BIENVENUE »
Aide
Mon compte

Comment rester jeune et dynamique ?

La durée de vie maximale d’un être humain se situerait entre 120 et 150 ans, selon une étude américaine publiée en mai 2021 dans le magazine Scientific American. Vivre plus longtemps, oui, mais vivre plus longtemps et en bonne santé, c’est mieux ! À l’heure où la crise sanitaire a impacté de six mois l’espérance de vie des Français, faisons le point sur les secrets pour rester dans une forme remarquable aussi longtemps que possible. Nous nous sommes inspirés des « Zones bleues », ces endroits du monde où les personnes vivent heureuses et très âgées.

Fondamental numéro 1 : une alimentation saine et frugale

Le rôle de l'alimentation est crucial et de nombreuses études continuent de mettre en évidence les liens entre les aliments et leurs bénéfices sur l'organisme. Les végétaux, source de nutriments bénéfiques et synergiques, sont la clé de l'hygiène alimentaire pour la longévité. Ils doivent être présents à tous les repas, en accompagnement de sources de protéines maigres et de graisses mono et polyinsaturées.

L'importance de l'équilibre dans l'assiette

Il convient d'harmoniser les protéines, les glucides et les lipides au cours d'un même repas pour assurer le bon fonctionnement du métabolisme de base, c'est-à-dire les dépenses énergétiques incompressibles pour la survie du corps au repos.

Chacune de ces catégories est indispensable, d'autant que chaque organe en a des besoins spécifiques. En outre, les cellules utilisent les nutriments assimilés pour produire l'énergie dont le corps a besoin.

Jeune femme qui mange équilibré

Mal choisis, en mauvaise quantité et mangés à un moment inopportun, les aliments peuvent réduire les niveaux d'énergie ou se stocker sous forme de tissu adipeux.

La diète méditerranéenne

Ces préceptes d'équilibre alimentaire sont inscrits dans la fameuse diète méditerranéenne, reconnue depuis 2010 pour son excellence sur la santé par l'OMS.

Comment la mettre en pratique ? Privilégiez les légumes frais, colorés et bios, des huiles végétales de première pression à froid, des légumineuses, du poisson, des condiments, des aromates, un peu de vin rouge et des fromages au lait fermenté : feta, brebis, etc. On retrouve des habitudes équivalentes dans d'autres régions du monde, en Corée ou sur l'île japonaise d'Okinawa.

La frugalité plutôt que la satiété

La restriction calorique ou le fait de manger moins, voire de sortir de table sans être rassasié modifie l'espérance de vie dans tout le règne animal. Selon les chercheurs du CNRS et de l'université de Louisiane, des études sur les primates ont montré que diminuer son apport calorique de 30% semble allonger l'espérance de vie de 30 à 40%. L'important reste de ne pas créer de carence. Pour cela, maintenez l'équilibre du ratio protéines-lipides-glucides dans votre assiette. Vous pouvez aussi compléter les apports en antioxydants, sources protectrices d'une peau lumineuse, avec les superaliments comme la spiruline ou le curcuma.

Les ingrédients indispensables de la jeunesse

  • Les oméga-3 EPA-DHA
  • Le collagène marin
  • Le coenzyme Q10
  • Les superaliments : spiruline, levure de bière vivante, maca bio

Terravita vous recommande

Fondamental numéro 2 : une gymnastique quotidienne du corps et de l'esprit

La sédentarité est un fléau qui impacte l'espérance de vie, tandis que bouger tous les jours est l'un des secrets de la longévité. Le simple fait de rester actif comme emprunter les escaliers ou aller faire ses courses à pied contribue à agir positivement sur la santé en stimulant la vitalité et le tonus.

Nul besoin de préparer un marathon ! Une bonne condition physique faite d'exercices réguliers et d'activités de plein air a des bénéfices importants sur le cœur, la peau, les muscles et l'humeur en participant à réduire le stress et l'anxiété.

En outre, continuez à faire fonctionner votre mémoire et à stimuler votre cerveau. Soyez curieux des nouveautés, ne cessez jamais d'apprendre et de découvrir, sortez de votre zone de confort intellectuelle !

Fondamental numéro 3 : des liens sociaux renforcés

La vie sociale conserve !

Entretenir des liens sociaux et familiaux de qualité, partager des moments conviviaux et se soutenir mutuellement constituent un autre secret essentiel de longue et heureuse vie.

Sans la richesse de ces connexions humaines, une enquête a révélé que les personnes seules mouraient en moyenne sept ans plus tôt que les personnes entourées.

Groupe d'ami prenant un apéritif

Fondamental numéro 4 : l'impact des gènes

Notre longévité est aussi inscrite dans notre patrimoine génétique : des gènes dits défectueux peuvent réduire notre espérance de vie. Toutefois, si nos ascendants directs comme les grands-parents ont vécu longtemps, les chercheurs s'accordent sur le fait que l'hygiène de vie impacte davantage notre longévité que les gènes. Nous avons ainsi la possibilité d'être proactifs sans subir une certaine fatalité.

Conclusion

À partir de quel âge estime-t-on la vieillesse ? La réponse sera d'autant plus difficile à trouver si vous suivez les préceptes de base d'une vie longue et heureuse issus des Zones bleues, ces endroits à travers le monde où l'on recense un record de nonagénaires et de centenaires. Si l'élixir de jouvence n'existe pas, les fondamentaux de ces modes de vie influent considérablement sur la santé pour assurer jeunesse et dynamisme tout au long de la vie.

Sources :

https://www.scientificamerican.com/article/humans-could-live-up-to-150-years-new-research-suggests/
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30202288/
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32017892/