Livraison Mondial Relay Offerte en France Métropolitaine dès 34,90€ -10% sur votre 1ère commande avec le code « BIENVENUE »
Livraison Mondial Relay Offerte en France Métropolitaine dès 34,90€ -10% sur votre 1ère commande avec le code « BIENVENUE »
Aide
Mon compte

La vitamine C est-elle tonifiante ?

Peu de vitamines sont aussi connues que la vitamine C. On évoque facilement ce micronutriment essentiel en cas de fatigue chronique ou passagère, ou en cas d’épidémie pour renforcer les défenses immunitaires.
De quelles façon la vitamine C réduit-elle la fatigue ? Est-elle réellement tonifiante ?

En quoi la vitamine C est-elle tonifiante ?

La vitamine C favorise l'absorption du fer

La vitamine C contribue à réduire la fatigue en améliorant l'absorption intestinale du fer.

Cet oligo-élément existe sous deux formes :

  • Le fer héminique, présent dans les aliments d'origine animale.
  • Le fer non-héminique, présent dans les végétaux, qui est moins bien absorbé que le fer héminique, sauf en présence de vitamine C !
Jeune femme en pleine forme

Lorsqu'il est mal assimilé, le fer n'approvisionne pas assez les organes en oxygène, ce qui entraîne de la fatigue. En facilitant l'absorption des deux formes de fer existantes, la vitamine C contribue une oxygénation optimale des cellules.

La vitamine C intervient dans les défenses naturelles de l'organisme

La vitamine C contribue au fonctionnement normal du système immunitaire, le système de protection de l'organisme. La vitamine C protège les cellules du stress oxydatif et peut améliorer l'action des cellules immunitaires en améliorant leur pouvoir de destruction des agents étrangers. Elle contribue ainsi à l'activation des défenses naturelles du corps et au tonus global de l'organisme.

La vitamine C participe à la synthèse des neurotransmetteurs de l'éveil

La vitamine C participe à la synthèse de trois neurotransmetteurs, l'adrénaline, la noradrénaline et la dopamine, nécessaires au bon fonctionnement et à la stimulation du cerveau. Parmi d'autres propriétés :

  • L'adrénaline accélère le rythme cardiaque, augmente la pression artérielle, élève la glycémie et dilate les pupilles.
  • La noradrénaline augmente la fréquence du rythme cardiaque, dilate certains vaisseaux sanguins et ralentit le transit intestinal.
  • La dopamine est impliquée dans la motivation, la vigilance et la capacité à interagir avec l'environnement.

La vitamine C participe ainsi à améliorer l'attention et la concentration, tout en contribuant à un métabolisme énergétique normal et à réduire la fatigue.

La vitamine C contribue à la production de l'énergie cellulaire

L'acide ascorbique est nécessaire à la production de la carnitine, une molécule qui régule le transport des acides gras dans nos mitochondries et permet la conversion des graisses en énergie utilisable.

Les idées reçues sur la vitamine C

La vitamine C a la réputation d'empêcher de dormir. Ce mythe bien ancré proviendrait d'une information de précaution inscrite sur les notices des tablettes de vitamine C du laboratoire Roche en 1934, mettant en garde contre l'effet « légèrement stimulant » de cette substance prise en fin de journée.

Mais, les résultats d'un essai clinique ont remis en question cette allégation : il n'a été observé aucun impact sur la qualité du sommeil des volontaires de l'étude ayant pris 4 grammes de vitamine C avant le coucher.

Par ailleurs, on stipule fréquemment que les végétaux comme l'orange ou le kiwi devraient être proscrits du dîner de par leur forte teneur en vitamine C. Là aussi, contrairement à la croyance populaire, c'est plutôt la goyave qui se place sur le haut du podium avec 243 mg de vitamine C pour 100 gr, suivie par le persil (170), le navet (139) et le poivron rouge (120), loin devant le kiwi (80) et l'orange (60) ! Ce qui n'empêche pas de les consommer, ni de dormir !

Un autre mythe suggère que la vitamine C apporte de l'énergie. Ce n'est pas le cas, car elle ne contient pas de calories.

Terravita vous recommande

Comment bénéficier de l'effet antifatigue de la vitamine C ?

Pas de surdosage

Il est inutile d'ingérer trop de vitamine C, puisqu'un surdosage pourrait entraîner des troubles indésirables, en particulier au niveau intestinal.

De plus, au-delà de 500 mg par jour, l'effet antioxydant pourrait s'inverser en pro-oxydant, favorisant les effets délétères des radicaux libres.

Une cure de vitamine C peut être conseillée à tous les âges.

Vitamine C

L'apport recommandé est estimé à 110 mg par jour pour un adulte, 120 mg chez la femme enceinte et d'environ 200 mg pour les fumeurs de plus de dix cigarettes quotidiennes.

Choisir une forme bien tolérée

Les compléments alimentaires à base de vitamine C contiennent généralement de l'acide ascorbique ou de l'ascorbate.
Les compléments à base d'ascorbate de calcium (ou vitamine C estérifiée), de potassium ou de magnésium sont beaucoup moins agressifs pour l'émail des dents, l'estomac et l'intestin sensible car ils ne sont pas acides. La forme estérifiée ou Ester-C détient les mêmes propriétés qu'une vitamine C naturelle telle que l'acérola.

Considérez la forme liposomale, issue d'une technologie de pointe, qui permet une assimilation douce et une tolérance maximale. La vitamine C liposomale est encapsulée dans un liposome, un véhicule liposoluble minuscule créé à partir de phospholipides pour transporter certains nutriments dans l'organisme. Le procédé liposomal rend la vitamine C soluble dans les graisses, et non plus hydrosoluble. De fait, la vitamine C est transportée par le liposome à travers les membranes cellulaires pour être libérée au cœur même des cellules en une diffusion lente et progressive.

Conclusion

La vitamine C est si importante et ancrée dans les habitudes populaires que les mythes autour de ses bienfaits sont parfois difficiles à déconstruire. Pour bénéficier au mieux des apports d'une cure, préférez une vitamine C à action ou libération prolongée, à tout moment de l'année quand le besoin s'en fait ressentir, et en particulier à la saison froide.

Acérola et cynorrhodon

Les baies de l'acérola (Malphighia glabra) et celles de l'églantier (Rosa canina), appelés cynorrhodon, sont l'une et l'autre très bien pourvues en vitamine C naturelle. Les fruits d'acérola contiennent plus de 4% de leur poids en vitamine C, le cynorrhodon 7%. On les trouve dans les rayons bio consacrés aux superaliments.

Quels sont les signes d'une carence ?

Le déficit ou la carence en vitamine peuvent se manifester par plusieurs signes tels qu'une faiblesse généralisée, un saignement des gencives, des difficultés de cicatrisation.

Sources

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33371359/
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27507778/