Livraison Mondial Relay Offerte en France Métropolitaine dès 34,90€ -10% sur votre 1ère commande avec le code « BIENVENUE »
Livraison Mondial Relay Offerte en France Métropolitaine dès 34,90€ -10% sur votre 1ère commande avec le code « BIENVENUE »
Aide
Mon compte

Comment faire pousser ses cheveux ?

N’attendez pas la pleine lune pour couper vos pointes ! Suivez plutôt nos conseils et appliquez ces solutions naturelles pour aider vos cheveux à pousser plus vite et en pleine santé.

Comprendre le cycle du cheveu

Un cycle en trois actes

Au même titre que les ongles et les poils, les cheveux font partie des phanères et appartiennent au système tégumentaire de l'organisme. Les cheveux ont une durée de vie limitée. Chacun d'entre eux suit un cycle de vie appelé cycle pilaire, de manière non synchronisée avec les autres cheveux.

Ce cycle se déroule en trois actes :

  • Acte I : la phase anagène ou phase de croissance du cheveu. Durée : entre trois et six ans
  • Acte II : la phase catagène ou phase de transition. La vitesse de pousse du cheveu ralentit. Durée : environ un mois
  • Acte III : la phase télogène ou phase de fin de cycle. Le cheveu se détache naturellement du follicule pileux et tombe. Durée : environ trois mois.
Jeune femme aux cheveux long

Après l'acte III, un nouveau bulbe se forme et un nouveau cheveu se développe. La vitesse de pousse varie d'une personne à l'autre mais, en moyenne, on estime que le cheveu caucasien pousse d'un centimètre par mois, le cheveu afro de 0,5 centimètre et le cheveu asiatique de 1,5 à 2 centimètres. Après 70 ans, la vitesse de pousse diminue de 12,6%.

Plusieurs facteurs de chute

Hormis le cycle naturel du cheveu, plusieurs facteurs peuvent venir accélérer la chute des cheveux. En voici quelques-uns :

  • Le manque de nutriments et de vitamines dans l'alimentation
  • Le stress
  • L'hérédité
  • Les troubles émotionnels
  • Un organisme trop acide
  • Les changements hormonaux
  • Les changements de saison
  • Une manipulation excessive de la chevelure.

Les femmes autant que les hommes

La perte des cheveux d'origine héréditaire provient d'un dérèglement des androgènes, des hormones mâles présentes à la fois chez les femmes et chez les hommes. Or, la production d'androgène peut agir directement sur le cycle de vie des follicules pileux et perturber la pousse. Les deux sexes sont donc concernés par ce phénomène mais la chute des cheveux, pour cette raison précise, ne se manifeste pas de la même façon. Chez l'homme, la perte débute généralement au niveau des tempes, puis du front et le sommet du crâne. Chez la femme, elle se manifeste de manière plus diffuse et peut même passer inaperçue en cas de cheveux longs.

Terravita vous recommande

Les ingrédients indispensablesdes cheveux

  • Phytothérapie : levure de bière vivante, ricin, fenugrec, romarin, ortie, menthe poivrée, ciste
  • Minéraux : fer, zinc
  • Protéines
  • Vitamines du groupe B, E
  • Oméga-3

Les nutriments indispensables à la pousse

Pour favoriser la pousse des cheveux, il est important de bien se nourrir et d'apporter au corps les nutriments indispensables à la santé des cheveux.

Des protéines

Le cheveu est constitué de kératine, une protéine fibreuse très résistante composée d'acides aminés cystéine, cystine et méthionine. Ajustez votre consommation de protéines que l'on trouve dans la viande, les œufs, les légumineuses et les fruits oléagineux comme les amandes. Veillez à associer les céréales et les légumineuses au cours d'un même repas si vous suivez un régime végétalien ou vegan.

Du fer

Votre taux de fer sanguin est-il suffisant ? Si vous êtes une femme en âge de procréer, vous pouvez demander à votre médecin de le faire vérifier. Pensez à rééquilibrer si besoin votre apport en fer. Le fer héminique, présent exclusivement dans les produits animaux, est le mieux absorbé par l'organisme. Le fer non héminique, que l'on trouve par exemple dans les végétaux et les œufs, doit pour sa part être consommé en même temps que la vitamine C pour favoriser son absorption. Exemple : une omelette avec du persil.

Du zinc

Le zinc participe à la construction des protéines. Cet oligo-élément doit être consommé chaque jour car le corps ne peut le stocker. Misez sur les poissons, les fruits de mer, le foie, le jaune d'œuf, la viande, les céréales complètes, les haricots secs, etc. Les besoins journaliers sont estimés à 12 mg par jour pour les femmes et 14 mg par jour pour les hommes. Notez que les besoins augmentent pendant la grossesse et l'allaitement.

Des vitamines du groupe B

La vitamine B8 ou biotine participe à stimuler le cuir chevelu et favorise la pousse des cheveux en synergie avec la vitamine B5. Celle-ci, dite acide pantothénique, tend à augmenter la densité capillaire.

La vitamine B12 aide à booster la production de mélanine, le pigment naturel du cheveu.

La vitamine B3 participe à l'activation de la circulation sanguine et à la stimulation du bulbe pileux.

La vitamine B6 contribue à fortifier la fibre capillaire.

On trouve les vitamines du groupe B dans les végétaux à feuilles vertes, le foie et les protéines animales, sous forme de compléments alimentaires comme la levure de bière active (Saccharomyces cerevisiae), en gélules ou en comprimés.

Des oméga-3

Les acides gras polyinsaturés oméga-3 tendent à fortifier les cheveux et à prévenir leur chute tout en favorisant leur croissance. Les meilleures sources d'oméga-3 EPA-DHA sont les poissons gras comme la sardine, les crustacés et les fruits de mer. Consommez-en deux à trois fois par semaine. Le cas échéant, vous pouvez vous complémentez en oméga-3 sur une durée de trois mois renouvelables.

Trois techniques naturelles qui favorisent la pousse des cheveux

Femme qui se masse les cheveux sous la douche

Masser votre cuir chevelu avec la pulpe des doigts lors de vos shampoings permet de l'irriguer et de lui apporter une bonne oxygénation sanguine en stimulant les capillaires.

Faites des masques hebdomadaires d'huile de ricin, riche en vitamine E, connue pour stimuler la pousse des cheveux. L'huile de fenugrec permet pour sa part de ralentir la chute des cheveux.

Hydratez vos cheveux en consommant plus d'oméga-3, mais aussi plus d'huiles végétales. Consommez deux à trois cuillères à soupe par jour d'huile végétale bio de première pression à froid et crue de type huile de colza. Un cheveu en bonne santé poussant mieux, vous pouvez hydrater votre chevelure et la reminéraliser avec des hydrolats de romarin, de menthe poivrée, de ciste ou d'ortie.

Conclusion

Les cheveux doivent être bien nourris et bien hydratés pour pousser en pleine santé. Leur entretien passe aussi par l'utilisation de produits naturels et peu agressifs. Les appareils chauffants devraient être utilisés avec précaution. Pour pousser correctement, les cheveux ont besoin d'une bonne quantité de nutriments et de vitamines de qualité. Un complément alimentaire peut également être très efficace pris sur une durée de trois mois renouvelables.

Sources

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28925637/
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30213423/
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31857242/