Livraison Mondial Relay Offerte dès 44,90€ -10% sur votre 1ère commande avec le code « BIENVENUE »
Livraison Mondial Relay Offerte dès 44,90€ -10% sur votre 1ère commande avec le code « BIENVENUE »
Aide
Mon compte

Comment choisir son eau ?

L’eau est un constituant fondamental de la matière vivante. Elle constitue près de 70% du corps humain et joue un rôle essentiel dans son fonctionnement. L’impact de sa qualité est absolument déterminant sur la santé. Devant les multiples possibilités actuelles, voyons ensemble quelle est la meilleure eau à boire et dans quelles proportions.

L'eau, un élément fondamental du corps humain

Le saviez-vous ? Si nous pouvons vivre sans manger jusqu'à trois semaines consécutives, l'organisme ne peut se passer d'eau plus de trois jours car ses fonctions vitales en dépendent. Il est donc vital d'en consommer tous les jours, en plus de l'hydratation apportée par les fruits et les légumes. En outre, il convient de compenser ce que nous rejetons en moyenne chaque jour :

  • 1,5 litre d'eau par les urines
  • 0,5 litre au repos par la sueur
  • 0,3 litre par la respiration
  • 0,2 litre par les selles.
Robinet d'eau

D'autres facteurs accentuent la perte en eau tels que certaines boissons diurétiques comme le café, certains sodas et l'alcool. De plus, certaines circonstances augmentent les besoins en eau : en cas de fortes chaleurs, de besoins physiologiques spécifiques ou d'activité physique intense à modérée. 

Pour combler ces pertes, nous avons ainsi besoin d'un apport de 2,5 litres par jour en provenance des aliments et des boissons.

Trois types d'eau

Il existe trois types d'eau : l'eau d'adduction ou eau du robinet, l'eau de source en bouteille et l'eau minérale.

L'eau d'adduction

C'est l'eau du robinet, qui provient des cours d'eau et des nappes souterraines. Elle est traitée pour être rendue potable. À ce jour, une soixantaine de paramètres rigoureux définissent sa potabilité, parmi lesquels sa couleur, son odeur, sa saveur, sa température, son pH, sa concentration en substances néfastes voire toxiques, etc. Des concentrations maximales de chlorures, sulfates, minéraux, nitrates, métaux lourds et hormones sont déterminées et vérifiées pour garantir sa potabilité.

L'eau du robinet est ainsi rendue buvable. Est-elle pour autant de qualité ?
L'eau idéale, selon la bio-électronique de l'ingénieur et hydrologue Louis-Claude Vincent (1906-1988), doit être objectivement mesurée selon trois facteurs : le pH, la résistivité (Rô) et le potentiel d'oxydoréduction (rH2).

Le pH de l'eau bonne pour la santé doit être légèrement acide, entre 6 et 6,9.
Sa résistivité ou dureté doit être élevée, à plus de 2 000 ohms.
Enfin, son potentiel d'oxydoréduction doit présenter un rH2 inférieur à 28.

Or, l'eau du robinet révèle tout le contraire. Elle est alcaline, oxydée et à faible résistivité. Elle n'est donc pas idéale pour la santé.

L'eau de source

Elle est soumise à la réglementation de l'eau d'adduction mais provient uniquement des nappes souterraines. Sachez qu'une même source peut être embouteillée sous plusieurs noms !

L'eau minérale

Une soixantaine de sources sont classées « minérales » en France. Elles proviennent des nappes souterraines. L'appellation minérale fait référence leurs propriétés favorables à la santé, décrétées par l'Académie de médecine, et non à leur degré de minéralisation.

Elles sont utiles sous forme de cure et consommées à la source. Veillez à consommer les eaux très minéralisées en alternance d'autres sources car elles fatiguent les reins.

Terravita vous recommande

Comment purifier l'eau du robinet ?

L'eau d'adduction peut être rendue pure au moyen de deux techniques, la filtration et l'osmose inverse.

La filtration

La filtration consiste à utiliser des carafes filtrantes qui fonctionnent avec un filtre amovible à changer régulièrement. Ces filtres contiennent du charbon actif et des résines échangeuses d'ions efficaces pour éliminer le chlore, les pesticides, les métaux lourds, 80% des nitrates et 50% du calcaire.

L'osmose inverse

L'eau est filtrée par la pression au robinet à travers une membrane d'une grande finesse. Celle-ci laisse passer uniquement les molécules d'eau et les minéraux, à hauteur de 15 mg par litre. 

Comment bien s'hydrater ?

Il convient de boire les 1,5 à 2 litres d'eau recommandés par jour, seule boisson nécessaire, tout au long de la journée et à petites gorgées.

Dans le cadre d'une pratique sportive, veillez à boire environ un demi-litre au préalable, puis pendant la récupération, pour éviter les crampes musculaires. Les eaux minérales riches en bicarbonate sont particulièrement recommandées dans ce contexte.

Jeune femme sportive qui boit de l'eau

Buvez avant d'avoir soif, plutôt entre les repas, et limitez votre consommation de café, thé noir, sodas et alcools. Si vous avez soif pendant que vous mangez, buvez chaud pour ne pas créer un choc thermique pendant le processus de digestion.

Conclusion

La question de l'eau est un vaste sujet. Bien que vitale comme aucun autre ingrédient sur Terre, certains pays souffrent encore aujourd'hui du manque d'eau et nombre d'entre eux ne disposent pas de traitements d'épuration efficaces. Sous nos contrées, se pose la question de l'écologie. Pour cela, privilégiez les grands formats de cinq litres en plastique à recycler ou mieux, le verre et choisissez la formule qui vous convient le mieux. N'hésitez pas à varier les plaisirs pour goûter aux différents goûts des eaux existantes.

Sources :

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/24915336/