Livraison Mondial Relay Offerte dès 44,90€ -10% sur votre 1ère commande avec le code « BIENVENUE »
Livraison Mondial Relay Offerte dès 44,90€ -10% sur votre 1ère commande avec le code « BIENVENUE »
Aide
Mon compte

Hydratation

Dans nos vies modernes, nous prêtons une attention de chaque instant à notre alimentation, mais qu’en est-il de notre hydratation ? L’eau constitue environ 60% de notre poids corporel. Cette dernière revêt donc une importance toute aussi cruciale, que ce soit pour renouveler les liquides de notre corps, comme par exemple le liquide synovial de nos articulations ou notre salive, pour préserver la qualité de nos reins, favoriser l’élimination de nos déchets, mais aussi pour entretenir la santé de notre peau.


Terravita vous dévoile ici tous ses conseils pour maintenir une hydratation optimale et préserver la souplesse et l’éclat de votre peau, et faire du bien à votre corps en profondeur.

Filtrer les résultats
Parfum
Préférence alimentaire
Peau, Ongles & Cheveux
Galénique
Sport
Santé de la femme
Meilleure vente
Les + produits:
  • Collagène Marin hydrolysé de Type 1, pureté absolue
  • Assimilation cliniquement prouvée* (faible poids moléculaire)
  • Fabrication française, issue de la pêche responsable
  • Format poudre et sans odeur de poisson pour une prise facile
Collagène marin

Collagène marin

Tonicité de la peau et soin des articulations
(247)
24,90 €
Meilleure vente
Les + produits:
  • Dosage maximal en acide hyaluronique : 150mg/jour pour une hydratation en profondeur
  • Avec céramides brevetés : ceramosides™ pour une efficacité prouvée
  • Enrichi en collagène marin et élastine pour un effet tenseur
  • Associé au coenzyme Q10 puissant antioxydant
Acide Hyaluronique Complex
(82)
22,90 €
Nouveauté
Les + produits:
  • Hydratation en profondeur, idéal pour les peaux sensibles
  • Régule le système hormonal
  • Qualité premium : huiles BIO, 1ère pression à froid
Onagre Bourrache

Onagre Bourrache

Pour une peau nourrie et hydratée
(20)
14,90 €
Nouveauté
Les + produits:
  • 10 g de collagène marin hydrolysé de Type 1 Peptan® : efficacité cliniquement démontrée sur la fermeté et l'elasticité de la peau
  • 200 mg d’acide hyaluronique ExceptionHyal® Star, efficacité cliniquement démontrée sur l'hydratation et un effet repulpant
  • Enrichi en antioxydants : vitamine C naturelle et polyphénols de raisin pour un teint éclatant
Complexe collagène & acide hyaluronique

Complexe collagène & acide hyaluronique

Hydratation, fermeté et éclat de la peau
(4)
39,90 €
FAQ Hydratation
  • Comment hydrater sa peau en profondeur naturellement ?
    Notre peau abrite une grande quantité d’eau, présente à deux niveaux :

    - Une eau "non mobilisable" située en profondeur dans le derme et solidement liée à certaines molécules telle l’acide hyaluronique qui fait en sorte que cette eau ne s’évapore pas.

    - Une eau dite "libre" qui, sous l’effet de la chaleur ou de l’activité physique va être transpirée pour rafraîchir le corps. C’est ce qu’on appelle le phénomène actif. Il existe également un phénomène passif appelé "la perte insensible en eau". Il s’agit de l’eau qui diffuse progressivement à travers les différentes couches de la peau, profondes et superficielles, et qui vient donc s’évaporer passivement, influencée notamment par des facteurs extérieurs tels les UV, la climatisation et autres éléments pouvant perturber la barrière cutanée et la protection qu’elle assure.

    Une peau bien hydratée sera donc la résultante de deux phénomènes :

    - hydratation en profondeur au niveau du derme : c’est donc davantage l’hydratation interne qui va compter au travers des boissons et des aliments que nous ingérons ou encore des compléments alimentaires jouant sur cette hydratation que nous pouvons consommer.

    - Une hydratation plus en surface au niveau de la couche cornée de l’épiderme. Cela pourra notamment se faire par une routine de soin respectueuse de l’écosystème cutané et incluant des facteurs hydratants.
  • À quoi sert le film hydrolipidique ?
    Outre l’apport d’une hydratation optimale, on veillera à limiter les pertes d’eau.

    La couche cornée correspond à la couche la plus superficielle de l’épiderme. Elle est constituée de cellules, les cornéocytes chargées de kératine et recouverte d’un ciment lipidique (céramides, acides gras et cholestérol). L’ensemble est recouvert d’un film hydrolipidique (sueur et sébum) et du microbiote cutané formant ainsi un rempart contre l’évaporation de l’eau libre.

    Les peaux sèches qui sont déficitaires en sébum ont donc un film hydrolipidique moins performant et offrent donc un terrain plus propice à la déshydratation de la peau.

    C’est donc en apportant aussi des lipides et en assurant l’intégrité de la barrière cutanée que l'on va aussi prémunir la peau contre une déshydratation intense.
  • Quels sont les effets de la déshydratation sur la peau ?
    La déshydratation cutanée est une caractéristique ponctuelle traduisant un manque d'eau, mais qui ne correspond pas à un état permanent de la peau comme la peau grasse ou encore la peau sèche qui, elle, se caractérise par un défaut de nutrition et de lipides. Ceci pouvant bien entendu accentuer le phénomène de déshydratation puisque le manque de lipides assurera une protection moindre en surface de la peau et limitera donc moins la fameuse perte insensible en eau (évaporation progressive de l'eau de la peau à travers les différentes couches).

    Une peau déshydratée va se reconnaître par l'apparition de sensations d’inconforts : tiraillements, manque de souplesse, picotement. Des petites rides et ridules peuvent également apparaitre au niveau du visage.

    Curieusement, on peut avoir une peau grasse et toutefois déshydratée.

    À noter qu’une peau déshydratée peut être le révélateur d'une peau fragilisée et dont la barrière n'assure plus totalement toute ses fonctions, entrainant d’autres troubles cutanés (boutons et comédons fermés).
  • Quelle est la meilleure façon d'hydrater sa peau ?
    Une bonne hydratation de la peau va tout d'abord passer par de bons apports en eau que ce soit en interne ou en externe, mais aussi par la protection contre les facteurs déshydratants, et enfin par la nutrition de cette barrière cutanée, cette fameuse couche protectrice de notre peau formée de la couche cornée, du film hydrolipidique et du microbiote cutané.
  • Comment faire pour hydrater sa peau en profondeur ?
    --S'éloigner des facteurs de déshydratation intenses 

    Différents facteurs agressifs peuvent augmenter la perte insensible en eau et contribuer à déshydrater la peau. Parmi ceux-ci, on retrouve :

    -Les agressions climatiques et environnementales liées au vent, au froid, à la pollution, aux UV du soleil, au chauffage ou à la climatisation.
    -Les agressions d’ordre "cosmétique", liées à l’utilisation de produits asséchants (acide glycolique, fonds de teint trop couvrants), de produits abrasifs de type gommage mécanique ou encore liées à un excès d’hygiène: utilisation d’un trop grand nombre de produits démaquillants, nettoyants, lotions et, qui plus est, rincés avec de l’eau plus ou moins calcaire. La peau est ainsi "décapée" et n’assure plus sa fonction protectrice, faisant le lit de divers troubles : déshydratation, dermatites, allergies, imperfections, etc.

    Par ailleurs,  l’hygiène de vie ou plutôt le défaut d’une hygiène de vie saine peut aussi grandement contribuer à altérer la barrière cutanée, et ce sous l’influence de différents facteurs :

    -La prise de certains traitements médicamenteux,
    -Une alimentation délétère à base de produits acidifiants, de produits raffinés, de charcuterie, déficitaire en fruits et légumes ou en bons gras (oméga 3, oléagineux),
    -La consommation d’alcool ou de tabac,
    -La consommation en excès de boissons diurétiques (thé, café) sans compensation en eau, 
    -Le stress chronique et le manque de sommeil.


    Optimiser les apports en eau en interne 

    En interne, il s’agira de consommer 1,5l d’eau/jour minimum en tenant compte de l’activité physique, des conditions climatiques (chaleur, vent), des phénomènes de transpiration excessive (bouffées de chaleur, hypersudation) ou encore d’éventuels troubles diarrhéiques.

    Idéalement, privilégiez une eau à température ambiante, filtrée, peu minéralisée et peu calcaire.

    La consommation de fruits et légumes aqueux (pastèques, melon aubergine, tomate, courgette, concombre) contribue à augmenter votre ration journalière en eau.

    Outre cette apport physiologique et naturel, il est également possible de consommer des compléments alimentaires à base d’acide hyaluronique, cette molécule capable de retenir jusqu’à 1000 fois son propre poids en eau.

    Nourrir la peau pour entretenir le film hydrolipidique et limiter la perte en eau

    En interne, l’apport d’oméga 3 - que ce soit sous forme alimentaire en consommant 2 à 3 fois par semaine des petits poissons gras (sardine, maquereaux, harengs) ou quotidiennement des bonnes huiles (colza, cameline, lin) – ou sous forme de complémentation en EPA et DHA, ne peut que favoriser la santé et le bon fonctionnement de la barrière cutanée.

    Côté routine cosmétique, on s’attachera à ne pas trop nettoyer sa peau. Une fois par jour le soir, à l’aide d’un produit 2 en 1 de type huile nettoyante rinçable est une fréquence largement suffisante. Pensez à appliquer une eau florale après le rinçage pour ne laisser aucun résidu calcaire, très desséchant sur la peau. Une fois par semaine, réalisez un peeling doux de type biologique (enzymatique), ne comportant pas de grain. Il permettra d’éliminer les cellules mortes et de favoriser ainsi le renouvellement cellulaire et la pénétration des actifs des soin hydratants par exemple.

    Côté routine beauté, il est important d’apporter des crèmes de jour selon son type de peau: gelée lactée ou fluide pour des peaux grasses ou peaux sensibles, crème riche à très riche pour des peaux normales ou sèches. Une crème associe une phase aqueuse avec des actifs hydratants ou repulpants associés à d’autres bénéfices (antioxydants, circulatoires, lissants) et une phase lipidique comportant donc des huiles végétales (macadamia, argan, magnolia, jojoba) qui vont entretenir le film hydrolipidique de la peau et par la même sa fonction de barrière protectrice.

    Quel est le meilleur hydratant pour la peau ?

    En utilisation interne et au sein de compléments alimentaires naturels, l’acide hyaluronique est souvent désigné comme le meilleur agent hydratant pour le corps. C’est une molécule capable de retenir jusqu’à 1000 fois sont propre poids en eau.

    Outre son action pour renforcer l’hydratation et la souplesse de la peau et créer ainsi un effet repulpant, l’acide hyaluronique est également très recommandé pour son rôle de préservation des articulations en suppléant par exemple un liquide synovial déficient, atténuant ainsi la sensibilité et la raideur articulaire.

    Pour une efficacité optimale, veillez à choisir un produit breveté, associant plusieurs types d’acides hyaluroniques de faible poids moléculaire, sélectionnés pour leur biodisponibilité et leur bonne pénétration.

    Dans les produits de beauté et les soins hydratants, l'acide hyaluronique est également un actif vedette. Pour une hydratation intense, il peut être associé à d’autres formules naturelles comme le gel d’aloe Véra ou des produits émollients tels que l’urée et l’inuline par exemple.
  • Comment bien hydrater sa peau ?
    Bien hydrater sa peau est la résultante de deux attentions particulières :

    Une hydratation interne à maintenir au quotidien en prenant soin d’ingérer la bonne quantité d’eau. On recommande 1,5L d’eau par jour minimum, mais à adapter en fonction de votre ressenti, de la chaleur extérieure et ou de l’exposition au vent, de l’activité physique et de la sudation en général. Privilégiez une eau à température ambiante. Si l’eau seule ne vous attire pas, vous pouvez de temps à autre dans la journée opter pour des infusions qui vous apporteront en plus les bénéfices des plantes infusées. Une autre astuce vise à consommer régulièrement des bouillons de légumes. Ces derniers vous apporteront à la fois une bonne hydratation, de bons minéraux ainsi que, pour les bouillons de volaille par exemple, du collagène qui sera également un allié pour la santé de vos articulations et de votre peau.
    Une routine "skincare" externe comportant des agents hydratants. Cela passe par l’utilisation d’une eau florale ou d’une eau thermale en guise de lotion, d’un sérum hydratant et enfin d’une crème adaptée à votre type de peau comportant des actifs hydratants tels l’acide hyaluronique ou le gel d’Aloe vera, les protéines de riz, l’extrait de concombre, les protéines de soie et des corps lipidiques (pour entretenir le film hydrolipidique de le peau) tels l’huile d’argan, de jojoba, de rose musquée, l’huile de pépins de figue de barbarie, l’huile de chanvre et l’huile d’onagre.

    Le choix de ces derniers dépendant, bien entendu, des besoins de la peau selon qu’on ait une peau sèche, grasse, mature, sensible ou non.

    La réalisation d’un masque hydratant une fois par semaine, sur une peau propre peut également apporter des bienfaits repulpants pour votre peau.
  • Comment hydrater son visage sans crème ?
    Si vous êtes adeptes des stratégies minimalistes ou si vous avez la peau particulièrement grasse et redoutez l’application d’une crème, voici quelques conseils :

    Appliquez régulièrement une eau florale ou un hydrolat soit pour réveiller la peau le matin, soit après le nettoyage et rinçage de la peau le soir pour ne pas laisser de résidu calcaire. Puis, sur une peau laissée humide, appliquez une noisette de gel d’Aloe vera sur tout le visage. Massez avec des gestes doux pour chauffer les tissus et faire en sorte que l’aloe pénètre. Ce geste peut s’avérer suffisant sur une peau jeune et plutôt grasse.
    Sur une peau mature ou sèche, il conviendra de compléter l’aloé par l’application d’une huile reconnue pour ses propriétés repulpantes : huile d’argan, huile de chanvre ou le beurre de karité.
    Sur une peau grasse, l’huile de jojoba et de nigelle seront particulièrement sébo-régulatrices et assainissantes. 

    Il existe également sur le marché des sérums à base d’acide hyaluronique qui peuvent se substituer à l’application du gel d’Aloe vera. Là aussi, sur certaines peaux, ils peuvent ne pas suffire à apporter la souplesse et le confort recherchés.
  • Quels aliments aident à maintenir une hydratation adéquate ?
    L’hydratation de notre corps est donc dépendante de 2 facteurs : notre capacité à lui apporter de l’eau et notre capacité à retenir cette eau, c’est-à-dire à maintenir notre hydratation.

    Si nous ne sommes pas certains que les aliments puissent retenir l’eau face à des facteurs de déshydratation extérieurs (chaleur, chauffage ou climatisation, transpiration), certains vont en revanche constituer un apport non négligeable en eau.

    En tête de liste, on retrouve le concombre avec une teneur de 96% en eau, suivi par les bettes (95%), les légumes qu’on retrouve dans la ratatouille comme les tomates, les courgettes et les aubergines qui contiennent de 93% à 95% d’eau, ou les haricots verts (91%) . Viennent ensuite les fruits tels que la pastèque et le melon (91% d’eau) ou encore l’abricot et la framboise qui en sont constitués à hauteur de 87%.

    N'oublions pas les produits laitiers (lait et yaourts) qui avoisinent les 90%, mais aussi les fruits de mer et poissons blancs dont la teneur en eau se situe entre 81% et 83%.
  • Quand devrais je boire de l'eau pendant la journée ?
    Pour une hydratation optimale de votre corps, il est conseillé de vous hydrater régulièrement dans la journée et pas uniquement aux repas. Outre le fait que le corps puisse avoir un besoin d'eau constant tout au long de la journée, boire pendant le repas peut diluer le bol alimentaire et diminuer l'acidité de l'estomac nécessaire à une bonne efficacité de certaines enzymes digestives, rendant ainsi la digestion moins efficace.

    On veillera à consommer au moins 1,5 litres d'eau par jour sous forme de boisson (eau, infusion) et environ 700ml via notre alimentation (fruits et légumes principalement). Bien sûr, on augmente cet apport en cas d'activité physique intense ou d'exposition à de fortes chaleurs, d’une transpiration excessive, ou d'exposition à un air conditionné (chauffage ou une climatisation asséchante).

    Privilégiez une eau à température ambiante ou chaude. Une eau trop fraîche, même en été, est l'ennemie de votre appareil digestif et va avoir pour conséquence d'envoyer des signaux contradictoires à votre corps qui risque de couper la transpiration, phénomène majeur pour équilibrer votre température corporelle.

    Enfin boire beaucoup le soir ne constitue pas le moment idéal. Vous risquez de vous réveiller la nuit et de perturber votre sommeil. De ce dernier dépend également la bonne santé et la fraîcheur de votre peau.
Trier les produits